Un atelier de démarrage d’évaluation environnementale stratégigue (ÉES) tenu à Conakry

0
21

Dans le cadre de la mise en oeuvre des programmes de développement socio économiques dans le Moyen Bafing, en République de Guinée, le groupe restreint composé de plusieurs organisations, appuyé par le (CICMB) et de son groupe consultatif ponctuelle en collaboration avec le PNUD, a organisé ce lundi 23 novembre 2020, un atelier de formation dans un réceptif hôtelier de Conakry.

L’Objectif général de cette rencontre est d’élaborer avec les parties prenantes un plan de travail pour la réalisation de l’évaluation environnementale stratégigue (ÉES) du plan de cohabitation des grands projets dans le paysage de Bafing Falémé, en Guinée, incluant les éléments du tri préliminaire (définition des procédures et du processus, encadrement du contenu à traiter).

Selon, le coordinateur du projet de gestion du paysage de Bafing Falémé Guinée, Thierno Ibrahima Diallo, affirme qu’il s’agit d’un atelier de 5 jours, regroupant l’ensemble des membres statutaires pour consultatifs du CICMB et d’autres acteurs concernés. lI a pour but d’amener les participants à s’entendre sur les grandes lignes du plan de travail de l’EES (notamment les 7 points ci-dessus).

Pour permettre la réussite de l’atelier, la CNEE assurera le rôle de facilitateur et de conseillé scientifique lors de l’atelier, en tant qu’acteur neutre. Elle partagera avec les participants, les bonnes pratiques et les expériences intermationales en matière de réalisation d »EES similaires. Pour ce faire, ses experts effectueront à l’avance et chaque promoteur va présenté son projet, ces attentes et plan de développement, après les participants procéderons aux discussion qui va aboutir à l’élaboration d’un plan de cohabitation.

Parlant des résultats attendus, il dira ceci: << Le principal résultat attendu à la fin de l’atelier est qu’un plan de travail proposé aux ministres de tutelle de la CICMB, qui répond à l’objectif, et qu’est prét à être financé, est disponible. Des résultats intermédiaires, qui seront reliés à chaque objectif spécifique >>, a-t-il dit.

A noter que, cet atelier va se poursuivre du 23 au 27 novembre à Conakry et après la rencontre le président du CICMB avec l’aide du comité restreint soumettra le plan de travail au plus d’un mois.

Auteur : Sana Sylla.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × quatre =

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =