La dissolution de l’Assemblée Nationale: « seul le président de la république en a les prérogatives» dixit honorable Aly Kaba.

0
15

Ce lundi, 23 novembre 2020 à Conakry, le chef du groupe parlementaire Rpg-arc- en ciel, honorable Aly Kaba était face de la presse. Au cours  de cet échange, plusieurs questions liées  à l’actualité ont été abordées.

S’exprimant une éventuelle dissolution de l’Assemblée Nationale comme prétendent certains députés et organisations de la société civile, l’honorable Aly Kaba a déclaré qu’il n’en est pas question de dissoudre l’actuelle assemblée. « La question de la dissolution de l’Assemblée nationale n’est pas une condition, ni un point de revendication a-t-il  affirmé.

Pour le chef du groupe parlementaire Rpg -arc- en ciel, la dissolution de l’Assemblée Nationale obéit à des procédures. » Et si par hasard  tel est le cas, vous conviendrez avec moi que la dissolution de l’Assemblée Nationale ne saurait être l’apanage des accords politiques. L’Assemblée Nationale est une institution républicaine, la deuxième de notre pays qui est régie par les lois. La dissolution est prévue par des dispositions, tant qu’on n’est pas dans ce cadre, seul le président de la république en a les prérogatives. Si nous ne sommes pas dans ce schéma, je ne vois pas comment on pourrait envisager la dissolution de l’Assemblée Nationale » a t-il indiqué.

Poursuivant, l’honorable Aly Kaba a indiqué que la dissolution de l’Assemblée Nationale est un faux débat.

« Il y a d’autres arguments  qu’on avance sous prétexte que les principaux partis de l’opposition ne siègent pas à l’Assemblée Nationale. Vous et moi, nous étions là, lors de la 8ème législature, je n’ai pas souvenance et vous non plus que l’opposition soit ainsi représentée majoritairement dans une assemblée dans notre pays que lors de la 8ème législature. Mais il vous conviendra également avec moi qu’on n’a pas eu autant de problèmes que lors de la 8ème législature. Il arrivait des moments où ses députés boudaient carrément des sessions entières pour des raisons politiques qui n’avaient rien à voir avec le travail du parlement pour lequel le peuple nous a envoyé.

Donc, la question de dissolution de l’Assemblée Nationale est un faux débat. Il y’a aucune raison à mon avis de dissoudre l’assemblée nationale parce qu’il n’y pas de raison avouée pour faire ce travail, et ça ne relève pas de illusion ou la moralité de quelques groupe que ça soit, c’est du pouvoir discrétionnaire du président de la république pour des conditions bien définies »  a-t-il conclut.

Aboubacar II Sylla.

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 × 6 =