Journée internationale des droits des enfants: l’ONG Espoir 224 condamne les tueries des enfants en Guinée

0
77

A l’occasion de la journée internationale des droits des enfants, l’ONG Espoir 224 a fait une déclaration ce vendredi 20 novembre 2020, à Cosa dans la commune de Ratoma. Dans cette déclaration, l’ONG Espoir 224 dénonce les exactions que les enfants subissent en Guinée et condamne les tueries des enfants lors des manifestations et des violences survenues lors de la crise poste électorale.
Voici l’intégralité de la déclaration ci dessous !!!👇👇👇

Déclaration N°002/AG/BCN/2020

A l’occasion de la journée internationale des droits des enfants, nos regards sont tournés vers ces enfants démunis sans défense, ces enfants non scolarisés, ces enfants qui dorment sous la belle étoile, ces enfants qui mangent difficilement et surtout plus précisément vers ces petits innocents.

En cette journée des droits de l’enfant je souhaite rappeler que les enfants ont des droits, mais comme les soulignait déjà Jhon Locke en son temps, il prenne conscience ultérieurement ce sont les parents qui ont le devoir de les protégés. Le 20 Novembre 1959, puis le 20 Novembre 1989 ont été adopté la déclaration des droits de l’enfant puis, la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) par l’ONU. Malgré les multiples efforts des uns et des autres, beaucoup reste à faire.

Cette année 2020, est marquée en République de Guinée par crise poste électorale où des enfants ont perdus la vie et d’autres ont été blessés dans la capitale Conakry mais aussi dans certaines préfectures du pays. L’ONG Espoir224, étant une organisation de défense des droits des enfants est fortement attristé par ces pertes en vue humaine des enfants et présente ses sincères condoléances aux familles victimes et à la nation tout entière ; nous souhaitons prompt rétablissement aux blessés.

N’oublions pas que chaque attitude, chaque geste compte et il existe des multiples manières d’agir n’hésitez donc pas à apporter votre contribution à fin que la vie pour ces enfants soit moins cruelle et que brille une lueur d’espoir dans le cœur de ces enfants.

Au Gouvernement :

Nous demandons à l’Etat de faire son possible pour protéger les enfants en renforçant les capacités techniques des forces de défenses et des sécurités dans les maintiens d’ordres.

Nous espérons que le gouvernement mettra en lumière les coupables des tueries lors de la crise poste électorale.

Nous demandons au Gouvernement de continuer à promouvoir les activités allant dans le sens de la protection et l’éducation des enfants.

Aux parents :

Nous rappelons  que les enfants ont des droits mais aussi des devoirs, par la même occasion ont une obligation de protection de leurs enfants.

De veiller sur les enfants lors des éventuelles crises de quelque nature que ça soit

Aux partenaires techniques et financiers :

Aider d’avantage les initiatives du gouvernement et des ONG de protection de l’enfance

Intensifier leurs actions de la protection et de la promotion des droits des enfants.

L’ONG Espoir 224, en appelle au bon sens et de la responsabilité  des tous, aux acteurs à tous les niveaux pour la protection des enfants et que plus jamais qu’un enfant succombe sous une balle, et nous espérons que justice soit rendue.

Tout enfant mérite d’être aimer, protéger et encadré tel que cela est mentionné par la convention internationale des droits des enfants (CIDE) et la charte africaine des droits et du bien-être des enfants dont notre pays la République de Guinée est signataire. Comme le dit Marie Montessori «  l’enfant est pour l’humanité à la fois un espoir est une promesse. En prenant soins de cet embryon comme de notre trésor le plus précieux, nous travaillons à faire grandir l’humanité ».

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
13 × 13 =