Un père de famille viole sa fille pendant onze ans

0
531

La petite n’avait que 7 ans au début, elle a été violée jusqu’à ses 18 ans. Le père, peu bavard, risque 10 ans de prison ferme. C’est la peine requise par le parquet.

Dès les premiers mots échangés avec le tribunal, on comprend aisément qu’il sera difficile de connaître les raisons qui ont poussé ce père de famille à abuser de sa fille durant de nombreuses années. Il n’est pas bavard. Mais ce qu’on lui reproche est grave : Alice (prénom d’emprunt) a aujourd’hui 18 ans, mais a une « peur bleue » de son père, comme elle le confie dans une lettre.

La jeune fille n’a que 7 ans lorsque son calvaire débute en 2009 dans la maison familiale de Farciennes. Dès qu’il en a l’occasion, son père la tripote, la caresse et la viole. C’est surtout lorsque son épouse s’absente du domicile que Jean-Pierre sévit. Durant 11 ans, Alice est victime de sévices sexuels, la traumatisant à jamais.

Comme si les actes sexuels ne suffisaient pas, Jean-Pierre va plus loin et « marchande » du sexe contre l’utilisation d’une Lupo pour qu’Alice apprenne à conduire ou pour le téléchargement de la célèbre application TikTok. Cette dernière finit par dénoncer ces faits horribles en 2020, lorsqu’elle se présente à la police avec son papa pour, au départ, confier des agissements suspects d’un ami de la famille. « Elle a dit qu’elle était amoureuse de cet ami et qu’elle voulait partir avec lui pour quitter la maison. C’est en évoquant la vie familiale qu’elle a finalement dénoncé son papa », précise le parquet.

Jean-Pierre est également poursuivi pour avoir détenu de nombreuses photos de sa fille nue sur un lit et pour avoir frappé Alice et ses deux frères, « à chaque bêtise ». Une peine de minimum 10 ans de prison, ferme, a été requise contre le père de famille. Selon une expertise, il existe « un risque moyen » que ce dernier récidive. Jugement dans 15 jours.

Dhnet.be

Facebook Comments Box