Ratoma/CEE: 26.550 candidats dont 13.320 filles répartis dans 885salles de classes dont 56centres

0
72

Le maire de la commune de Ratoma M. Issa Soumah, a lancé dans la matinée de ce samedi 31juillet 2021, à Conakry, les premières épreuves du Certificat de fin d’Études Élémentaires (CEE), à l’école primaire de Ratoma  « Konimodou ».

Dans son intervention, M. Soumah, a mentionné que c’est un sentiment de réconfort pour lui, de voir ces candidats accéder à cette étape de leur vie. Parce que selon lui, accéder à cette étape, il faudrait que le candidat chasse qu’il a grandi, donc il doit accéder à une nouvelle étape de sa vie.

« Je recommande aux candidats d’être sérein, calme et de bien travailler. C’est à dire travailler avec beaucoup d’envergure mais, surtout avecbeaucoup de sérieux dans tous ce qu’ils font. S’il font cela, je crois qu’ils réussiront et cela permettra à notre pays de réussir dans l’avenir quand nous avons des candidats qui méritent leurs efforts », martèle-t-il.

S’adressant aux surveillants, M. Issa à souligné qu’il faudrait que ces surveillants soient très sérieux. C’est- à- dire, qu’ils ne doivent pas être sévère avec les enfants mais plutôt sérieux parce que cela y va dans le cadre de l’avenir de notre pays.

De son côté le Directeur Communale de l’Education (DCE) de Ratoma M. Bakary Camara, a noté que pour cette session 2021 de ce CEE, la DCE a présenté 26.550 candidats dont 13.320 filles, répartis dans 885 salles de classes dont  56 centres, et 1.770 surveillants à raisons de deux surveillants par salles de classes. Ensuite 112 agents de la santé et 112 agents de la sécurité.

Poursuivant, M. Camara, a indiqué que tout les dispositifs qui a été pris lors du baccalauréat et le BEPC, se sont  les mêmes dispositifs qui ont  été mis en vigueur  pour celui du CEE à fin de pousuivre le bon déroulé de cet examen.

 » Naturellement il y a l’utilisation des appareils détecteurs de métaux. Parce que vous n’êtes pas sans savoir que certains candidats et même certains surveillants viennent avec des téléphones. Également, il y a le dispositif sanitaire avec l’appui des agents de la santé, les kites de lavage des mains pour la prévention contre la Covid19 et aussi le port obligatoire des bavettes. Du côté sécuritaire, nous avons les agents de la police et la gendarmerie pour mettre le centre en confiance à fin d’éviter toutes infiltrations.

À son tour,  le Président Communal des Parents D’élèves (PCPE) de Ratoma M. Soundou Camara, a lancé un appel pressant  à l’endroit des parents d’élèves. Parce que selon lui, il ne faut pas qu’on ignore qu’uil pleut de trop.

Pour M. Soundou, les parents doivent veillez à grains sur la vie de leurs enfants. Ils faut qu’ils aient le courage d’accompagner leurs enfants au niveau des différents centres d’examens parce que, le flux de l’eau est de trop.

 » Celui qui sais que son enfant est malade, il doit se mettre en direct avec son médecin traitant. Cela est très important parce que nous sommes en une période où le paludisme fait beaucoup de ravages » conclut-il.

Notons que pour cette journée, ces candidats du CEE seront évalués dans deux épreuves qui sont la dictée-questions et la géographie.

Bourgeois Keita         

 

Facebook Comments Box