Ratoma/ Baccalauréat 2021: 11084 candidats répartis dans 21 centres

0
130

Le premier ministre chef de gouvernement Dr. Ibrahima Kassory Fofana, a procédé, ce jeudi 22 juillet 2021, au lancement officiel des premières épreuves du Baccalauréat session 2021. Le centre d’examen lycée 2 Lambangny profil sciences mathématiques dans la commune de Ratoma,  a servi de cadre à cette rencontre.

À l’entame de ses propos, Dr. Kassory à fait savoir que sa visite s’inscrit dans le cadre de l’ouverture des épreuves du baccalauréat.

Pour lui, ceci sanctionne la fin des études secondaires que traduit la politique gouvernementale de changer complètement la donne en ce qui concerne le système éducatif guinéen.

 » Nous voulons que les choses se passent dans la clarté. Lorsque les tricheries et autres magouilles qui ont toujours émaillé le système des examens, que ceux-ci prennent fin de manière sélectionnée. Parce que le baccalauréat permet d’orienter les élèves vers une période académique avec beaucoup d’ouverture sur le monde de la connaissance. Nous voulons que ceci soit très sélectif, et je dois remercier et féliciter  le système éducatif, les ministres qui ont pris à bras de corps la situation pour induire petit à petit les changements structurels que nous voulons apporté au système éducatif sous le leadership du président de la République Pr. Alpha Condé », renchérit-il.

De son côté, le Directeur Communale de l’Education (DCE) de Ratoma M. Bakary Camara, a noté que pour ce baccalauréat sessions 2021, la commune dispose de 21 centres d’examens répartis entres les profils sciences mathématiques, sciences sociales et et les sciences expérimentales.

Au total 11084 candidats sont présentés dont 770 surveillants mobilisés plus des délégués.

Selon le DCE, la particularité de cette année est qu’il  y a 2 délégués par centre. Un de l’enseignement supérieur et le second du Ministère de l’Education Nationale et le l’alphabétisation (MENA).

S’agissant des mésures de prévention contre la Covid19, M. Bakary, a indiqué que le dispositif mit en place concerne le port obligatoire des masques, les kites  de  lavage des mains contre la Covid19.

« Du côté de la sécurité, nous avons deux agents de sécurité répartis dans les différents centres à savoir un policier et un gendarme. Et aussi du côté sanitaire, nous avons également deux agents pour la prise en charge des malades éventuels pour que l’examen se déroule dans de très belle conditions », précise-t-il.

À son tour, le ministre du MENA Dr. Bano Barry, a indiqué qu’ils ont  initié la réduction du nombre de jours pour concentrer les activités surs ces trois jours étant donner qu’il y a 7 matières en raisons de 2 matières le premiers jour, 2 matières le deuxième jour et 3 matières le dernier jour.

« En fin, nous avons dans le dispositif une couverture nationale totalement complète qui fait que nousavons la posibilité à temps réel avec un système monitoring qui nous permet de savoir ce qui se passe dans chaque centres d’examens », martèle-t-il.

Notons que la DCE de Ratoma dispose de 70 détecteur de métaux et des tablettes qui permettent dedétecter les candidats  fraudeur pour la surveillance et le bon déroulé de cet examens.

Oumar Kéïta

Facebook Comments Box