Littérature : l’ouvrage intitulé “Kerfalla Camara (KPC), bâtisseur des temps modernes” présenté à la presse

0
155

Le mercredi 24 février 202, la maison du livre situé à Cameroun  dans la commune de Dixinn a servi de cadre pour la présentation de cet ouvrage aux hommes de médias. Cet ouvrage de 88 pages repartie en 11 chapitres, édité par l’harmattan Sénégal, l’écrivain Paul Kamano parle du modèle de réussite de KPC dans l’entrepreneuriat et de la responsabilité sociétale développée par son entreprise le groupe Guicopress.

Parlant des motivations à écrire cet ouvrage, il dit ceci:  » j’ai  décidé d’écrire sur les entrepreneurs, vous savez ya eu beaucoup d’ouvrages sur les politiques et d’autres sujets.l’entrepreneur est ignoré, donc pour pérenniser le flambeau du leadership entrepreneurial.on n’a fait un contrat de 24 mois avec une maison d’éditions sénégalaise pour sept titres.on est dans la promotion de l’entreprise et l’entrepreneur, étant propriétaire de Cope guinée Tink Tank un laboratoire d’idées qui récompense annuellement les meilleurs dirigeants d’entreprises en Guinée et en Afrique », a-t-il dit.

Et d’ajouter:  » Nous sommes dans la promotion de l’investissement on est  rapporteur d’affaires pour que les gens investissent dans notre pays. Dans le cadre de nos activités on s’est dit il faut écrire sur les entrepreneurs », a-t-il ajouté.

Plus loin, il affirme que ce bouquet ne parle pas de la vie familiale ou estudiantine de KPC, c’est un livre qui parle d’un homme en tant que bienveillant, c’est un livre qui parle de la responsabilité sociale développée par le groupe Guicopress, qui constitue un outil de la bonne gouvernance.

A rappeler que le contrat avec la maison d’édition s’étend sur deux ans, au cours desquels, l’écrivain va rédiger des livres sur sept grands entrepreneurs du continent, qui sont des modèles dans leurs pays respectifs.
A noter que cet ouvrage est vendu à 180.000 fg disponible dans les différentes maisons du livre à Conakry,et la dédicace est prévu le 31 Mars dans un réceptif de la place.

Bolokada Sano 

 

 

 

 

Facebook Comments Box