Lancement de la première édition de la plateforme SFI : Le prèsident du CNP-Guinee, El Hadj Mohamed Habib Hann, donne de bonnes directives

0
35

Le bureau régional de la  Société Financière Internationale (SFI) en partenariat avec le gouvernement Guinéen ont organisé le mercredi, 31 mars 2021, à l’hôtel noom  un atelier qui permet de faciliter l’accès au financement des PME en Republique de Guinée. Cette rencontre a été présidée par le ministre  d’État chargé de l’industrie M.Tibou camara, en présence de plusieurs acteurs évoluant dans le secteur privé-Guinéen ainsi  le représentant régional de la SFI, le ministre des finances, le ministre du budget, le Président de l’APB ,le président du Conseil National du patronat Guinéen El Hadj Mohamed Habib Hann et d’autres acteurs.

Pour cette première édition, le thème retenu est :‹‹La finance s’engage››

L’objectif de cette rencontre est d’améliorer l’accès aux financements pour des PME en Guinée comme dans d’autres pays.
Prenant la parole,le ministre d’État chargé de l’industrie et des PME,Tibou Camara, a fait savoir  que cette initiative vise  à faciliter  l’accès aux financements aux PME  afin qu’elles puissent participer de façon significative à la croissance de l’économie de notre pays.
De même,le ministre Tibou Camara n’a pas manqué de rappeler l’engagement du gouvernement guinéen à soutenir et promouvoir toutes   les initiatives  et les mesures pour le bien être  des  PME Guinéennes ».
Le représentant régional de la Société Financière Internationale (SFI), Olivier Buyaya, a déclaré :‹‹En Guinée, les  30% considèrent l’accès au crédit comme une contrainte majeure. 98% des petites entreprises n’ont pas accès à un compte, ni à un compte courant ni à un compte épargne et seulement 3,9% bénéficient d’un prêt bancaire. Seulement 2,5% des petites entreprises et 8% des moyennes entreprises ont accès aux marges de crédit. Dans l’ensemble, les investissements en Guinée sont principalement auto financés, soit 92% contre 2,8% venant des institutions bancaires››.
Dans son intervention,le président du Conseil National du patronat Guinéen(CNP-Guinée), et Président d’honneur de l’APAG ( Associations Professionnelle des Assureurs de Guinée), El hadj  Mohamed Habib Hann, a d’abord  remercié la Société Financière Internationale(SFI)et le gouvernement guinéen  pour l’initiative d’accompagner les PME en Guinée. Il recommande aux organisateurs d’insérer en bonne ligne l’intervention des compagnies d’assurances   dans ce projet pour pouvoir sécuriser les investissements des PME.
Poursuivant son intervention, il déclare ‹‹ Il est très difficile d’avoir un schéma directeur en Guinée  qui permet à une entreprise de progresser convenablement. Et cela est dû à des conditions conjoncturelles mais les compagnies d’assurances peuvent vraiment jouer leurs rôles dans ce sens. Je demande à ce que des entrepreneurs qui beneficieront  des financements adossent  leurs sécurisations  sur les compagnies d’assurances ››.
Il a par ailleurs rappellé,

‹‹Le problème que nous devons amorcé aujourd’hui, c’est comment amené les PME  (petites et moyennes entreprises) à bien s’organiser en faisant des études de faisabilité et de rentabilité de projets bancables pour que  des bailleurs de fonds arrivent à croire aux différents projets qui leurs seront présentés  pour pouvoir apporter des financements.  Il suffit pas d’avoir un financement mais il suffit de pouvoir réaliser des objectifs visés.Il faut que les entreprises arrivent à s’auto-financer et à se développer.voila l’idée qui doit germer dans la tête de tous les chefs d’entreprises.

 

Les capitaux existent à travers le monde  en particulier dans notre pays la Guinée.Mais  il faut savoir aussi qu’il y ‘a des capitaux  qu’on  peut retourner à la base  par manque d’études bancables accessibles aux financements. Et c’est  pourquoi nous demandons à tous les acteurs du secteur privé-Guinéen de s’investir pour la réussite de ce gigantesque projet initié par la SFI en partenariat avec le gouvernement Guinéen>>.
La Rédaction
Facebook Comments Box