Guinée : une mission conjointe d’observation électorale s’attaque à l’Union européenne

0
108

La récente sortie de l’union européenne sur le déroulement du scrutin du 18 octobre dernier mettant en doute la transparence du déroulement du scrutin. Face à cette situation, la mission conjointe d’observation électorale de la diaspora africaine en Europe et du groupe agir Europe-Afrique n’est pas passée par quatre chemins pour réagir à la récente déclaration de l’Union européenne.

A travers une déclaration lue, à Conakry, ce jeudi, par son porte-parole, la mission conjointe d’observation, a rappelé que celle-ci ne détient ni l’exclusivité, ni le monopole des critères d’observation d’une élection, avant de condamner en ces termes :
«la mission conjointe d’observation électorale de la diaspora africaine en Europe et du groupe Agir Europe – Afrique condamne avec la dernière énergie cette ingérence maladroite de l’Union européenne dans les affaires intérieures de la Guinée et dénonce avec fermeté cette attitude méprisante de l’Union européenne à l’égard des institutions et organisations internationales qui ont observé le scrutin en Guinée. Cettedéclaration est nulle et non avenue car, on ne pourrait reprocher à la république de Guinée de n’avoir organisé un scrutin crédible, sans tenir compte que ce pays est indépendant, souverain et guidé par un idéal démocratique et penseque l’union européenne devrait encourager la république de Guinée dans son élan de démocratie plutôt que de prendre des positions contrastées »,a lu Jean Claude Konan.

La mission a, par ailleurs, félicité l’État guinéen pour avoir démontré sa souveraineté en finançant lui même ses élections.

Enfin, elle a exhorté le peuple d’attendre dans le calme et dans la sérénité les résultats définitifs de ces élections, en faisant, ainsi, confiance aux institutions de leur pays et en préservant par tous les moyens possibles la paix et la stabilité.

Bolokada Sano 

Facebook Comments Box