Guinée/Société : La formation sur la culture entrepreneurial des jeunes lancée à Conakry et N’zerekoré

0
354

Le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes(MJEJ) à travers l’appui technique et financier du Système des Nations Unies (SNU) et l’Organisation Internationale des Migrations (OIM), a organisé ce jeudi 08 avril 2021, à Conakry, un atelier de formation sur la culture entrepreneurial des Jeunes sensibles aux groupements associatifs et jeunes conducteurs de motos taxis à Conakry et N’zérékoré.

Cet atelier qui se tiendra du 08 au 25 avril 2021, a pour objectif d’outiller les conducteurs de moto taxis en matière de culture entrepreneurial. C’est un projet d’appui à la réduction des risques d’instrumentalisation politico sociale des taxis motard financé par le fond de Consolidation de la paix. Les participants sont au nombre de 190 pour la zone spéciale de Conakry et 50 pour celle de N’zérékoré.

À cette occasion, le conseiller chargé au MJEJ et représentant madame la ministre du MJEJ M. Moussa Condé, a mentionné que le gouvernement, à commencer par le MJEJ est beaucoup intéressé par toutes formations qui portent sur les conducteurs motos taxis qui jouent un rôle important dans notre communauté à travers cette activité génératrice de revenus.

« Mais également il faut faire l’alerte parce que, ces mêmes jeunes conducteurs de motos taxis  rentrent souvent dans les questions de violences, de manipulations politiques et toutes choses qui troublent la quiétude dans le pays. Donc il est important de les former et la formation pour cette semaine va porter sur la culture entrepreneurial, pour qu’ils soient  des jeunes entrepreneurs, pour qu’ils puissent tirer partie de l’activité qu’ils sont en train de faire qui, bien sûr est un métier de survie mais qui leur permettra également de vivre décemment au sein de leur famille mais également apporter la paix et la quiétude dont le gouvernement et les partenaires ont besoins », souligne-t-il.

De son côté le Directeur général du Cabinet de formation Société Généraliste de Guinée (SGG) et formateur M. Mamadi Condé, a indiqué que les principales thématiques qu’ils aborderont au cours de cette formation sont entres autres la création et gestion d’entreprise qu’on appelle généralement germe.

« Et dans cette thématique nous allons développer les chapitres tels que la notion sur le marketing, la notion sur la gestion des ressources générales notamment les ressources humaines, les ressources matérielles et surtout les ressources financières.  Au-delà ça, nous avons la deuxième thématique qui est la gestion, le fonctionnement et la création d’un Groupement d’Intérêt Economique qu’on appelle (GIE). Donc on essaie d’encourager ces jeunes à se mètrent ensemble en groupements d’intérêt économique en vue d’avoir des financements parce que, pour la suite le cabinet va les accompagner dans la recherche du financement. La troisième thématique c’est l’élaboration du business plan ou le plan d’affaires. C’est-à-dire nous allons les outiller en leur montrant quelles sont les démarches à suivre pour la création d’un business plan et quelles sont les stratégies d’étude du marché, d’étude environnementale , d’étude de la concurrence, d’étude de produits et d’étude de la clientèle », explique-t-il.

Pour M. Mamadi ,ces outils qu’ils donneront à ces jeunes, à la sortie de cette formation, ces jeunes les  mettront en  pratique ou bien pourront accepter de créer leurs propres entreprises de façon individuel ou collective. Et ils leur accompagneront dans la recherche du financement et aussi même dans la création de leurs entreprises.

Oumar Kéïta

Facebook Comments Box