Guinée :  » Kerfala Camara (KPC) bâtisseur des temps modernes » un livre qui retrace le parcours d’un modèle

0
107

Le mercredi 31 mars 2021, l’hôtel Kaloum a servi de cadre pour la dédicace du livre  » Kerfala Camara (KPC) bâtisseur des temps modernes » . Cette rencontre a connue la présence du haut représentant du chef de l’Etat, les représentants de la société GUICOPRES et certaines personnalités politiques.

Éditer par la maison Harmattant du Sénégal, l’auteur du livre intitulé
« Kerfala Camara (KPC) bâtisseur des temps modernes »a tout d’abord préciser que : « Ce livre est le reflet d’un engagement désintéressé, d’une profonde gratitude à l’égard de l’homme entrepreneur, bienveillant KPC, qui représente pour nous même pas un pourvoyeur de ressources financières, mais plutôt une icône au sens élevé du patriotisme; celui qui a su investir le maximum de soi pour la frange juvénile majoritaire de la population guinéenne, de l’Afrique de l’Ouest », a-t-il précisé.

De son côté, le haut représentant du chef de l’Etat a félicité l’auteur de ce livre avant d’inviter la jeunesse guinéenne de suivre le modèle KPC.
« … Après l’université, la meilleure solution c’est de faire en sorte qu’on puisse devenir entrepreneur comme KPC. Il est devenu entrepreneur alors qu’il était encore à l’université, cela veut dire qu’il avait l’idée. Mon professeur me disait que « pour devenir entrepreneur, il faut avoir des idées ». Alors la jeunesse réveillez-vous et n’attendez plus l’Etat pour être fonctionnaire de l’Etat », a conseillé Claude Kory Kondiano.

Accompagnée d’une forte délégation, la représente du groupe Guicopres, Mariama Kourouma s’est réjouie de cette dédicace dont le choix est porté sur son patron KPC : « C’est une fierté d’assister à cet événement parce que tout est dit dans le livre. Aujourd’hui, KPC, ce n’est plus un nom, c’est une marque. Quel que soit l’endroit où on va dans ce pays, on prononce son nom, on sait exactement ce qu’il est. C’est un homme rassembleur, un homme qui aide le gouvernement à bâtir ce pays. Et, c’est une fierté qu’un livre sorte pour mettre en avant ses œuvres >>.

Il noter que ce livre est composé de 88 pages dont 11 chapitres, l’auteur retrace le parcours du président fondateur du groupe GUICOPRES, et demande à l’État de faire le choix des champions nationaux dans divers domaines.

Chérif Djiba Sano

Facebook Comments Box