Forum IPEM de Paris : le CNP-Guinée représenté par Elhadj Mohamed Habib HANN, prend part

0
42

Dans le but de concrétiser dans sa performance à l’international, le Conseil National du Patronat Guinéen représenté par son président, Elhadj Mohamed Habib HANN prend part actuellement au forum IPEM de Paris. Dont l’objectif dudit forum est de permettre des rencontres, des échanges d’expériences, la présentation des opportunités d’affaires et d’investissements en Afrique entre le réseautage des   hommes affaires venant de l’Afrique, l’Europe, l’Asie et l’Océanie*

Par ailleurs, ce présent forum qui se déroule dans la capitale française, regroupe 3000 participants dont ceux des organisations patronales et plus de 500 banquiers internationaux.

Ce Forum IPEM de Paris a connu pour, invité d’honneur le Premier Ministre français, Jean Pierre RAFAREINE et certaines hautes personnalités Françaises. Il est important de préciser que cette rencontre patronale, a permis de renforcer des excellentes relations entre la France et la Guinée en ce sens que ce premier IPEM est orienté spécialement sur l’Afrique, particulièrement   sur la Guinée.

A cette occasion, le Président du CNP-Guinée a multiplié des rencontres auprès de certaines institutions bancaires internationales notamment, la BAD (Banque Africaine de Développement) et d’autres partenaires financiers de haut niveau, dans le but de faciliter des investissements en Guinée

Cette rencontre est une véritable opportunité pour le CNP-Guinée en ce sens qu’il mettra au profit une mise en relation, de networking de partenariat et la signature de plusieurs accords de financement dans le secteur privé guinéen.

En outre, il est important de préciser que lors de ce forum IPEM de Paris, le président du CNP-G, Elhadj Mohamed Habib HANN a été choisi parmi tant de ses compairs, Président d’honneur du Think Tank de   GAPME (Globale Alliance PME) pour l’Afrique, Europe, Asie et Océanie.

A noter que ce Tink Tank est une organisation qui a pour objectif d’accueillir tous les patronats d’Afrique, dans le but de créer tout investissement possible, afin d’apporter une prospérité aux PME africaines, à travers des échanges multilatéraux inscrit dans un climat de développement durable et les énergies vertes.

Développer l’Afrique à travers un partenariat gagnant-gagnant est de demander une nouvelle économie par la mise en place des usines de transformation minerais et lutter contre l’immigration.

Bolokada Sano

Facebook Comments Box