FÉDÉRATION GUINÉENNE DE FOOTBALL : CAF / LOTO SPORTIF

0
62
Les élections du président et des membres du comité exécutif de la confédération africaine de football créent de l’engouement dans les milieux sportifs et les différentes candidatures sont en cours de validation au niveau de la commission de gouvernance.
Il se trouve que des 3 “recalés” provisoirement dans l’attente d’approfondir l’examen de leurs cas figure notre compatriote Antonio Souare,président de la Fédération Guinéenne de Football.L’un des aspects qui pourrait assombrir son dossier est bien sa violation de l’article 25 du code d’éthique de la fifa, de la Caf et de la fgf, qui interdit aux dirigeants ( présidents,secrétaires généraux et membres des comités exécutifs des clubs,des ligues,des confédération…; les arbitres, les médecins sportifs, les entraîneurs, les encadreurs techniques etc..) d’être associés directement ou indirectement ( passif ou actif )à toutes activités liées aux jeux de hasard,loteries sportives en relation avec le football.
Dans l’extrait d’une vidéo ( la complète est sur YouTube )d’un entretien du journaliste Ibrahima Sory Traoré, directeur de publication du site “guinee 7”avec Antonio Souare que nous avons trouvé sur le réseau social, le monde étant désormais un village planétaire où tout se sait en un clic,ce dernier ( Antonio, président de la fédération ) reconnaît sans ambages :
-Qu’il est le pdg de Guinée Games,leader des jeux de hasard en Guinée;
-Que Guinée Games est un produit mis en place par sa holding GBM dont il est également le PDG;
-Que Guinée Games évolue dans le sport et la culture;
-Enfin Antonio Souare affirme que “LA BASE FONDAMENTALE DE GUINÉE GAMES C’EST LE PARI SPORTIF,PRINCIPALEMENT LE FOOTBALL..
Si Antonio Souare reconnaît délibérément être coupable de violations du code de conduite édicté par les instances du football et bien entendu s’expose à des sanctions face à ces faits avérés,sur la place publique,que lui même confirme l’on se demande pourquoi il mobilise les marabouts,immole des bœufs, distribue de l’argent pour aller se faire humilier là-bas au Caire, dans une séance de séduction de la commission de gouvernance perdue d’avance ? Quand on sait que cette commission,selon le milieu sportif africain ne badine pas avec les règles, les principes qui lui sont très chers.
Qu’espère donc notre cher président Antonio Souare,après que lui même est reconnu sa culpabilité ? Une clémence des membres de la commission ? Une utopie inimaginable.
Restez à la maison et retirer sa candidature serait plus honorable pour la Guinée qui ne va pas encore donner l’occasion à travers le même Antonio Souare de passer pour la risée du continent.Que d’aller se faire abattre au Caire le 28 prochain comme un poulet.
À bon entendeur salut !
Cliquez pour suivre l’extrait/vidéo de l’aveu de culpabilité de Souare Antonio
Bouba Cisse
Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × cinq =

Résoudre : *
14 × 6 =