Conflit domanial à Dubreka : Le collectif d’avocats pasteur Silence Leno brise le silence  

0
41

Le collectif d’avocats de pasteur Silence Leno, a organisé un point de presse, mercredi 20 octobre 2021, à Conakry, suite aux sorties médiatiques de l’Église Protestante Évangélique de Guinée (EPEG), face à un conflit domaniale qui les oppose précisément dans la commune urbaine de Dubreka.

Au sortir de cette rencontre, l’avocat à la cour au barreau de Guinée  Me. Joachim Gbilimou, a fait savoir que ce point de presse qu’ils ont tenu à rédiger par rapport à ce dossier, qui oppose le pasteur Silence Leno à l’église Protestante Évangélique de Guinée, est qu’ils ont remarqué, que l’honneur de pasteur Silence Leno a été bafoué, sa dignité est mise à rudes épreuves et on a fait croire que le reverant  pasteur, a détourné un bien appartenant à une église. Or, ce n’est pas du tout réel, le réverant pasteur, est un homme de Dieu, un croyant, qui s’est toujours battu et qui, sur fond personnel a acquis un terrain et l’a mis en valeur en partie et, a accepté sur font de doléances de mettre à la disposition, un des locaux de ses salles de classes qu’il a construit sur les lieux afin que ces fidèles puissent y prier à titre purement précaire.
Selon Me. Gbilimou, cette œuvre de générosité a été récompensé autrement par ses bienfaiteurs, par ce pasteur à qui, il a voulu rendre service qui donc aujourd’hui déni sa propriété et mettre tout en œuvre pour lui déposséder de son bien.
« En réalité c’est un contentieux qui n’aurait pas dû exister parce que, le réverant pasteur Silence Leno, a payé ce terrain depuis très longtemps dont il a construit une école de trois salles de classes et c’est cela que des personnes ont demandé à ce qu’il mette à leurs dispositions une des salles de classes pour y faire la prière le temps pour lui d’ouvrir son école. Offre qu’il a fait gracieusement parce que, c’est sans contrepartie. Malheureusement quant il a demandé à ces personnes de quitter les lieux, et aujourd’hui par des personnes qui se disent représentant de cette église là, à savoir le réverant pasteur Gédeon Grovogui et consorts dont prétendent agir au nom de cette église là pour dire que les lieux leur appartiendrait or, ces personnes n’ont aucun titre par rapport à ce terrain dont la propriété est reconnu au réverant pasteur Silence Leno qui, a tous les titres de propriétés jusqu’au titre foncier et qui a seul réel sur les lieux trois salles de classes », explique-t-il.
Pour clore, notre interlocuteur, a noté que le contentieux est devant la cour d’appel de Conakry après que les autorités de Dubreka aient confirmés la propriété de pasteur Silence Leno sur le terrain en question.
« Non satisfait, ces personnes  qui toujours sont mécontentes ont fait appel le contraire devant la cour d’appel de Conakry, les débats sont clos et l’affaire est mis en délibéré. Encore une fois je précise qu’ils n’ont aucun acte, aucun titre , il n’ont que la parole opposée au titre populaire de pasteur Silence Leno. Au niveau de la cour d’appel de Conakry ça pratiquement 1 an et demi que l’affaire traine voir même 2 ans ».
Oumar Kéïta
Facebook Comments Box