Abdoulaye Sow de l’USTG en colère :  » la CNPS est prise en otage par la CNTG d’Aboubacar Soumah »

0
57

Le prélèvement de 5% du salaire des fonctionnaires et 2% de celui des retraités a suscité une division au seins des structures centrales syndicales guinéens. Pour édifier leur position, le bureau exécutif de la centrale syndicale USTG version Abdoulaye Sow était en face de la presse ce vendredi 03 Septembre 2021 à Boulbinet dans la commune de Kaloum.

Très remonté, le camarade Abdoulaye Sow secrétaire général de cette branche syndicale a qualifié l’autres CNTG-USTG des arrivistes.
« La caisse de la prévoyance sociale est prise en otage par la CNTG. Ceux là ne défendent pas les travailleurs guinéens mais leur intérêt. La plupart du personnel de la caisse est composé de la CNTG », dit-il.

Parlant de cette décision de prélèvement, Abdoulaye Sow affirme que sa structure soutien cette action, mais tout en exigeant des préalables. « L’USTG n’est pas contre la protection sociale, mais nous voudrions des préalables et on veut que les choses se passent dans la règle de l’art ( préciser le nombre des personnes qu’on doit prendre en charge, restructurer la caisse de la prévoyance sociale….) .Il ne s’agit de sortir à la télévision pour tromper les guinéens, agir en catimini », a-t-il expliqué.

Il faut rappeler, le secrétaire général de L’USTG se dit être choquée, outrée, par le document que l’autre camps a brandit au nom de toutes les structures syndicales. Ce qu’il qualifierait du faux document  » C’est du faux et usage du faux », a-t-il dénoncé.

Voici les documents ci-dessous :

Aboubacar 2 Sylla

Facebook Comments Box