A la découverte de l’une des meilleures danseuses guinéenne

0
299

Passionnée de la danse depuis à l’âge de 8 ans à travers ses frères qui ont participé au clip du célèbre artiste Koundouwaka dans le tube  » N’torobo torobo » de l’album Gokhifokhè. Mariame Guilavogui pour les intimes Segnorita est diplômé en animation culturelle et la communication Et l’informatique est une danseuse du groupe de danse Princesse de Mamdyfloo.

Elle a débutée ses premiers pas avec ses frères jusqu’en 2011 avant de rejoindre le célèbre groupe de danse féminine les Princesses de Mamdyfloo.

À en croire Mariame Guilavogui son choix d’être danseuse n’a pas été facile.  » Pour convaincre mes parents ça n’a pas été facile, mais ils ont vu mon courage et ma détermination dans l’art. Ils ont vu aussi que la danse n’a jamais interrompu mes études, car jai commencé a dansé à l’âge de 9 ans jusqu’aujourd’hui j’ai jamais échoué en classe. C’est ainsi finalement c’est eux même qui m’ont soutenus dans ce combat pour que je puisse réussir.

L’une des meilleures danseuses de la Guinée, Mame Segnorita pour les intimes a participé à plus de 40 clips avec des artistes Guinéens et des autres pays de la sous-région. Parmi ses artistes il faut citer entre autres le groupe Instinct Killers, Banlieuz’art, Koundouwaka, Mousto, Takana Zion, la sénégalaise Viviane N’dour, Fode Baro, et 10 clips Maliens dont Iba One, Mamy la star, Weei Soldat, Dibloxi qui ont eu des succès dans le monde entier.

Elle ambitionne de représenter la Guinée dans le monde entier et solicite l’aide de toutes personne de près ou de loin pour soutenir le groupe Mamdyfloo, qui reste jusqu’à présent sans manager.
Pour terminer, elle lance un message aux autorités en charge de la culture de soutenir la danse afro-moderne car elle valorise la culture guinéenne aussi.

Bolokada Sano
626641732

Facebook Comments Box