GUINEEFOOT : ligue professionnelle de football

0
53

Comme il fallait s’y attendre l’assemblée générale de la ligue pro du jeudi 24 a accouché d’une souris. Nos piètres présidents de clubs pour la plupart se sont encore illustrés dans la complotite comme d’habitude contre notre football. Pendant que les milieux sportifs s’attendaient à un sursaut d’orgueil pour une fois de leur part ces minables mendiants qui ne voient pas plus loin que leurs nez ont encore versé dans la facilité, la corruption et surtout le manque de courage face à leur bourreau Antonio Souare. Informe d’une possible rébellion lors de cette réunion pour réclamer les millions de dollars mis à sa disposition par les instances de la FIFA et de la caf, Antonio Souare, l’éternel corrupteur et corrompu jusque dans les os a envoyé nuitamment ses sbires le mercredi veille de la réunion de l’espoir pour sortir nos clubs de la précarité, distribuer des broutilles et quelques petits véhicules à ces affamés présidents de clubs pour acheter leur conscience et fermer leurs becs. Ainsi dit ainsi fait. Autour de la table les quelques rares voies qui se sont prononcées pour mettre la honteuse fédération devant ses responsabilités de rendre gorge ont été vite “maîtrisées” et mises en minorité, ainsi le tour était joué surtout en l’absence d’un président de la ligue pro le poltron complice de détournement de fonds publiques le “CAPORAL” Mathurin Bangoura qui pourtant a convoqué cette réunion de l’espoir mais qui a brillé par sa lâcheté pour ne pas que son compère Antonio Souare dont il est l’adjoint à la fédération ne le traite de traîtrise vu qu’ils ont “raclé le pot de miel fédéral” ensemble, fruit des aides des institutions faîtières à l’endroit des clubs notamment se chiffrant à plusieurs millions de dollars.
Comme c’était quand même prévisible le championnat prévu pour le 2 octobre a été repoussé à une autre date entre autre pour manque de moyens. Les clubs ayant préféré de toujours se morfondre dans la précarité et ne pas exiger leurs droits que le pitoyable président de la fédération leur confisque abusivement; et se laisser corrompre par des miettes de leurs propres avoirs.
Comme réclamé dans les articles de presse ci-dessous, le duo Antonio/Mathurin qui constitue l’opium de notre passion doit dégager et céder la place à de véritables dirigeants qui seront là pour ne servir que le football au lieu de s’en servir comme nous le constatons aujourd’hui malgré tout le bruit mensonger qu’il y’a autour, distillé et entretenu par les pires présidents que notre histoire ait connu.

 Assy Bah

Cliquez pour lire les articles de presse sur le sujet

https://guineetribune.com/index.php/2020/09/24/guineefoot-ligue-professionnelle-de-football/

 

 

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =