Violations flagrantes répétées : Les membres de la FESABAG prennent leurs responsabilités

0
222
Suite à leur sortie médiatique dans une émission d’une radio de la place, les membres de la Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro Finances de Guinée (FESABAG), ont dans une déclaration rendue publique jeudi 25 novembre 2021 à Conakry, exprimé leur mécontentement face à certains maux qui minent le secteur financier.
Dans son intervention le 2ème Secrétaire Général Adjoint de la FESABAG Alpha Baldé, a déclaré  qu’ils ont été interpellés par beaucoup de travailleurs et des responsables syndicaux à la base qui, leurs ont  autorisé  de prendre leurs responsabilités par rapport aux violations flagrantes répétées au seins de leur outil, patrimoine historique la FESABAG.
Poursuivant M. Baldé a indiqué que ce message s’adressera aux travailleurs du secteur financier, aux patrons de banques assurances et microfinances, aux régulateurs qui est le gouverneur de la banque centrale aux délégués syndicaux et aux membres du bureau exécutif.
« Dans un contexte où le syndicat a coupé le pont d’une représentativité qui régule les lois sociales dans une crainte permanente de ne pas pouvoir surmonter l’incertitude sur leur avenir professionnel, les travailleurs de banques, assurances, microfinances ont assisté avec résignation et impuissance les violations permanentes et flagrantes de leur mandat les 5 dernières années. Nous avons croisé vos regards et nous avons compris que votre cœur bat pour une FESABAG vivante, forte, indivisible et porteuse d’espoir de plusieurs générations. Nous avons hérité d’une Force Ouvrière Financière (FOF) qui a été sur tous les fronts pour conquérir des acquis non négligeables qui nous permettent d’accéder à des soins, à l’habitat, d’assurer une éducation parfaite pour nos enfants », soutien-t-il.
S’adressant aux délégués de base des banques, assurances et microfinances, M. Alpha leur a instruit  de mener le débat avec franchise dans le sens de la fraternité, être à l’offensive sur le respect du droit et à la conquête de nouveaux droits.
« S’impliquer activement pour faire renaître la FESABAG de ses cendres dans sa forme originelle ( sacrifice, don de soi, raison, vision, engagement, responsabilité), promouvoir l’égalité de genre et l’équité de rémunération. Veillez à revendiquer et appliquer la démocratie syndicale ».
Plus loin le 2ème Secrétaire Général Adjoint de la FESABAG a lancé un appel à l’endroit du régulateur qui est le gouverneur de la banque centrale et à leurs partenaires (l’APB, APAG, APIM) qui s’inscrit dans le cadre de la refondation de l’État, qu’il est de leur responsabilité tous les leaders syndicaux, et employeurs de s’engager dans le maintient d’un environnement exempt de tout risque de conformité.
S’agissant des membres du bureau exécutif M. Alpha Baldé, a fait savoir que la méfiance des salariés  dans les syndicats est perceptible parce que selon lui, leurs lamentations sont identifiées.
« Notre stratégie pendant ces dernières années se sont usées et deviennent inopérantes en tenant compte de nos appétits égoïstes et divisionnistes puis que nous sommes tous rangés dans des réserves politiques. La question que nous devons nous poser est la suivante : Quelle image le salaire nous renvoi-t-il ? ».
Pour clore, M. Baldé a exhorté ses camarades de la FESABAG à œuvrer dans le sens du rassemblement, de s’investir dans un compromis profitable aux salariés pour un développement durable ensuite, de s’engager dans une dynamique de maintien de l’ascenseur social.
Oumar Kéïta 
Facebook Comments Box