Dans le cadre de la mise en place d’un seul patronat en Guinée, le ministre du commerce de l’industrie et des PME Dr Bernard GOMOU à rencontrer les associations patronale de Guinée ce mercredi 12 janvier 2022, dans un réceptif hôtelier de la place. Au cours de cette rencontre, le ministre du commerce a lancé un appel aux associations de l’organisation patronale de Guinée à l’Union dans l’intérêt supérieur de la Guinée.

Présent dans la salle Mr Éric Colle, Directeur Général Adjoint du TOPAZ Multi Industrie et membre de l’association des entreprises industrielles de Guinée s’est apprêté au micro de notre reporter.

Selon le DGA du TOPAZ Multi Industrie, a tout d’abord affirmé que cette initiative est à encourager pour le bien du pays. « Le président de la transition le Colonel Mamadi Doumbouya a instruit le ministre de l’industrie et du commerce, pour qu’ils puissent se retrouver avec les acteurs économiques de l’industrie pour parler d’une même voix. Comme dans tous les pays du monde, le gouvernement a besoin de poser des actes et si nous voulons rassurer les investisseurs et les organismes de financement, il serait bon qu’une unicité patronale et un seul interlocuteur face aux partenaires du développement et du gouvernement », a-t-il affirmé.

Parlant de l’objectif de cette rencontre, il dira ceci : « Voilà l’objectifs pour lequel le ministre a réuni les opérateurs économiques aujourd’hui pour voir quel sont les critères à travers lesquels on pourrait penser à l’unicité patronale. Donc les opérateurs économiques ont profités également de cette occasion pour exprimer leurs préoccupations par rapport à l’état actuel des choses et faire certaines recommandations qui vont être discuté avec le ministre », a dit le directeur général adjoint du TOPAZ Multi Industrie.

Pour terminer, il se dit rassurer pour la réussite de cette initiative. « Je suis confiant qu’on pose de bon pas et on ira de l’avant, parce qu’aujourd’hui le secteur privé a besoin qu’à même de supplier l’état par la création de l’emploi. Il faut vraiment que si le secteur privé est incapable, mais que son rôle soit jouer par d’autres personnes, mais tout cela c’est à travers l’unité patronale », a-t-il conclu.

Kerfalla Touré

626 41 92 88

Facebook Comments Box