L’Association de la Ligue des Académies Guinéenne de Football (LAGUIF), a animé une conférence de presse dans l’après-midi du jeudi 25 novembre 2021 à la maison commune des journalistes placée sous le thème « Actualité du Football guinéen et le rapport des activités de la mission de LAGUIF en Côte D’ivoire et de la Guinée ».
L’objectif de ladite structure s’inscrit dans le cadre de la promotion, du développement de l’académie, des centres de formation et le football féminin à l’échelle nationale sous l’égide de la FIFA, la CAF et de LAAF.
D’entrée de jeu, le président de LAGUIF Ismaël Dia, a rappelé que depuis quelques années, les jeunes guinéens déçus   par leurs gouvernants et charmés par les images projetées par les médias fuient la souffrance et le désespoir pour aller chercher le ‘’ bonheur’’ en Europe.
Selon lui, pour freiner cette immigration clandestine, des Institutions de nos pays ont pris leurs dispositions en encadrant les jeunes afin de leur donner une certaine valeur en restant chez eux à  compétir  dans le football. C’est dans ce cadre-là qu’ils ont inscrit 7 structures sportives de la LAGUIF.
 « Cette initiative permet de développer, sortir sur le plan africain, jouer les compétitions de la Ligue des académies africaines de football, développer et impacter le football à la base en lui donnant plus de visibilité », explique-t-il.
Poursuivant , le conférencier a souligné que LAGUIF est la représentation nationale de la Ligue  des Académies Africaines de Football (LAAF). Elle a pour rôle de gérer des événements, académies de football, des salles de formation et le football féminin. LAAF est constitué des pays qui dont la Guinée, le Togo, le Mali, Sud Afrique, Ghana … Ces derniers ont des défis majeurs en matière de développement en Afrique. Pour relever ces manquements, LAAF voit le football comme étant un outil indispensable pour atteindre les objectifs de développement que se sont fixés les pays de la planète en 2015.
Pour M. Dia, la mise en œuvre de ce projet en Guinée se traduit par les actions de LAGUIF qui s’est assignée comme missions, d’améliorer constamment le football, promouvoir, contrôler et règlementer sur l’ensemble du territoire national en tenant compte du fairplay et de son impact universel, éducatif, culturel et humanitaire.
S’agissant des acte et perspectives réalisés , notre interlocuteur a fait comprendre que durant le premier semestre de l’année 2021, des actions de LAGUIF ce sont intensifiées et diversifiées. Ce qui leur a permis de rédiger des textes, des lois, statuts, règlement intérieur, d’assoir un bureau exécutif au terme d’une assemblée constitutive, de nous doter des documents exigés par la loi, la signature d’une convention de partenariat, la participation du président de LAGUIF sur le lancement de la FIFA, des modalités et frais d’adhésion des catégories filles et garçons, de constituer des commissions et établir un plan stratégique sur quatre ans, 2021-2025.
Pour terminer le président de LAGUIF a indiqué que leur plan stratégique, M. Ismaël Dia a notifié que cela se focalise sur trois axes dont le renforcement des capacités des acteurs ( dirigeants, encadreurs, formateurs )  par des séries de formation  sur les besoins prioritaires en ressources humaines, football à la base ; la promotion du football à la base à travers  l’organisation des compétitions  entre garçons et filles ; l’initiation à un modèle économique du sport ,  privilégier l’expériences spectateurs plutôt celles des supporteurs.
Oumar Kéïta 
Facebook Comments Box