Affaire Feguifoot :  » Aboubacar Toure ( Bouba Tri ) est victime d’un sentiment d’injustice », dixit Lucien Guilao

0
151
Après la mise en place du comité de normalisation ( CONOR) à la FEGUIFOOT, celà a suscité beaucoup de réactions au seins des acteurs du cuir rond. Face à cette décision de FIFA, notre Rédaction a réalisé une interview avec Lucien Guilao, ancien footballeur international, Président  de club Atletico de Coleah. Au cours de cette interview, il nous parle de la mise en place du comité de normalisation en Guinée notamment les disfonnements et les conflits d’intérêts des commissions ayant abouti à la sanction de la FIFA.
Il a aussi évoqué le sentiment d’injustice qui anime aujourd’hui l’unique candidat de Aboubacar Touré Bouba Tri qui devrait être élu par acclamation par les congressistes.
Lisez !!!
Vous êtes un acteur majeur du football guinéen,la FIFA demande la mise en place d’un comité de normalisation quelle est votre réaction?
Ma réaction est simple et je ne suis pas surpris d’autant plus que pendant très longtemps on a alerté les uns et les autres et les gens nous ont pris au nez la FIFA et ce qui me surprend la sanction n’a pas été lourde et il faut s’en féliciter. Et c’est bien longtemps lorsqu’il était bien d’organiser le congrès électif de la fédération guinéenne de football où nous avons alerté tous les acteurs, toutes les institutions  ou nous avons dénoncé les défaillances du système sur le faîte que  certains statuts de la fédération étaient bafoués et du faite certains certains présidents de la commission juricditionnelle étaient mal géré  on a alerté la question de conflits d’intérêts personne nous a écouter où certains pensaient qu’on étaient rigoureux. Et aujourd’hui nous dans le fait . Ce qui m’a un peu peiné on c’est le cas de Aboubacar Tri qui normalement devrait être le Président de la fédération guinéenne de football parce qu’il était le seul candidat qui aurait pu être élu par acclamations. Il a été sous-estimé alors il est pas bon quand on sous-estimé quelqu’un et ça me fait mal de faîte que qu’on a sanctionné la fédération guinéenne de football guinéenne en pensant que la mise en place du comité de normalisation peut changer la donne. .
Alors Aboubacar Toure Bouba Tri là où il est aujourd’hui est victime d’un sentiment d’injustice qui l’anime parceque c’est lui qui devrait être le Président de la fédération guinéenne de football autour duquel on devrait bâtir une équipe solide pour amener la Guinée pour ses quatre ans.
On a pas voulu comprendre et on a pas voulu suivre les textes on a préféré divaguer et aussi on préféré prendre les gens ceux qui ne comprennent pas et ça donner le résultat ce que ça donner.
 Par rapport à la mise en place du comité de normalisation qu’est-ce que vous préconisez ?
Mon souhait est que ça soit un ancien footballeur qui le sens de l’organisation,de la rigueur qui soit assez integre pour piloter cette normalisation  pour durer de six mois.
Après la mission du comité de normalisation, qu’est-ce vous allez faire ?
Absolument, nous allons nous réunir  parce-que nous régi par une association des anciens footballeurs de Guinée et voir comment faire pour être à la fédération guinéenne de football et comment faire pour être à la tête de la fédération guinéenne de football cela est très important pour nous et cela est même primordial que les anciens footballeurs doté d’un sens de rigueur,de management et sûtout d’un sens de patriotisme soit à la tête de la fédération guinéenne de football. Il faut qu’on arrête à la perception pour dire il faut un mécène à la tête d’une fédération cela n’existe nulle part en Afrique. Il faut que nous ayons quelqu’un qui a le sens d’intégrité qui aime son pays et qui connait bien le football,tous ces aspects on peut le retrouver aux anciens footballeurs
 Aujourd’hui, quand vous regardez les faits on prouvé qu’il y’a effectivement de l’argent et la FIFA apporte suffisamment de l’argent. Si  on gérait correctement dans un sens patriotique cet argent cela allait donner au pays a atteindre les différents objectifs à savoir : qualifier chaque édition la coupe d’Afrique des nations et la coupe du monde et se qualifier pour les jeux olympiques. Et a force d’être présent à ces compétitions on prétend remporter la coupe d’Afrique.
Il y’a aujourd’hui le tiraillements pour le choix de l’entraîneur, quel est votre commentaire?
Moi je ne veux pas rentrer pour le choix de l’entraîneur. Aujourd’hui quelque soit l’entraîneur ce sont les mêmes joueurs qui vont arriver. Donc pour le choix de l’entraîneur c’est le même schéma qu’il va instaurer. C’est pas ce qui compte c’est de l’animation, c’est comment on joue sur le terrain, comment on doit défendre et surtout comment on doit mouiller le tricolore guinéen. Et cela est important, donc toutes les équipes peuvent jouer sur le schéma que vous voulez sur les différentes schémas parce-que l’entraîneur du Syli a fail les mêmes écoles que son adversaire. Mais qu’est-ce qui change ?mais qu’est-ce qui est important c’est de l’animation et la soif de vaincre et la volonté de vaincre c’est à force de competir il nous faut des compétitions. Mais en Guinée, malheureusement il y’a pas de compétition et heureusement qu’on a des joueurs sont expatriés ils jouent dans les championnats étrangers,et a ce niveau, je son qu’on gagne en maturité et qu’on se laisse pas emporter par les histoires d’entraîneur.S’ils le veulent mettre l’entraîneur qui leur désir nous ce qui nous concerne est que les joueurs qui iront au Cameroun se battent pour la Guinée.
Naby Camara
628166315
Facebook Comments Box